vendredi 30 novembre 2012

WIGHT



Wight est une formation allemande de Sludge/Doom Metal depuis 2008 et je les ai découvert via leur Bandcamp et leur dernier album sorti en juillet 2012  "Through The Woods Into Deep Water"



Au premier abord, on a le classique profil du groupe psychédélique qui a biberonné du Black Sabbath longuement mais avec une digestion plus que plombée car niveau basses et percussions, on frôle l'enfer monolithique et une agressivité pareille vous empeche de sombrer completement. Les mélodies sont très présentes et c'est avec plaisir qu'on se retrouve à fredonner " I spit on your grave", qu'on apprecie la claque finale et le saxo jazzifiant et surprenant de "Southern Confort & Northern Lights"...
"Halway to infinity " est un déconcertant passage acoustique à la mode orientale et indienne presque un hommage à Led Zeppelin et son Kashmir, histoire de respirer/souffler entre deux martelages.
Le chanteur assure d'une voix claire assez medium, ajoutant des effets de duo avec la guitare comme dans le début de "Master of Nuggets" (clin d'oeil à Metallica?), guitares distordues à souhait, basse implacable et long final improvisé(?).
Bref, ça groove sur chacun des titres et notamment "You!" seventy à fond comme aurait pu le faire un deep purple période post "In rock".
"Big dose" est de nouveau un interlude instrumental court.
"On a friday" se finit dans un déchainement de voix erraillée et usée.
Enfin le titre éponyme, clot l'album sur un très long instrumental solennel et fidèle à ce qui précède.
Un très bon groupe, un album qui à coup sûr confirme leur talent...
donc n'hésitez pas à les aider..."spread the world"

à rapprocher de leur compatriotes Colour Haze mais en plus sauvage et brutal


samedi 3 novembre 2012

MY DYING BRIDE





 My dying bride figure parmi les pionniers du Doom/death britannique signé par Peaceville dans les 90°s et à toujours officier dans ce genre.
Un groupe qui m'a marquée profondément par sa mélancolie, ses ambiances noires et romantiques, les émotions torturées que vit littéralement Aaron entre voix suppliante et growls rageurs de chagrin! Souffrances et désespoirs n'ont jamais été aussi bien retranscrits...
 Les premières années sont marquées par l'album culte et abordable (no growl) "The angel and the dark river" et l'incontournable titre The cry of mankind,
S'ensuit une discographie doom/death excellente jusqu'à "Songs of darkness, words of light" dont le sublime et éprouvant The prize of beauty   et le divin My wine in silence.
Les 2 derniers albums (avant la compilation remixée et re-orchestrée Evinta) sont à mon avis en dessous : / et je n'ai pas bien accroché... probablement à cause de l'absence de voix gruntées et d'une certaine linéarité entre les titres (à part la fin de "The blood , The wine , The roses" sur l'album "A Line Of Deathless Kings")...mais ils pourront plaire à ceux qui veulent aborder le groupe par un coté moins extrème et plus gothique doom!
en violet les albums à écouter absolument!

1992 : As The Flower Withers
  1993 : Turn Loose The Swans 
 1995 : The Angel And The Dark River
 1996 : Like Gods Of The Sun
 1998 : 34.788%... Complete
1999 : The Light At The End Of The World
 2001 : The Dreadful Hours 
 2004 : Songs Of Darkness, Words Of Light
2007 : A Line Of Deathless Kings  2009 : For Lies I Sire
 2011 : Evinta ( compilation pour les 20 ans)=> "She heard my body dying" 2011  The Barghest O'Whitby 

Le dernier album "A map of all our failures" semble plus old-school (niveau production) et Aaron chante de manière encore plus supplicié voire parle lugubrement! On retrouve de manière bien dosée des grunts en fin de titres dans un déchainement 'death' et puissant, la plupart du temps! Le violon accentue le coté sinistre et mélodique fortement présent sur cet album... un album enfin meilleur que les 3 derniers! bien que la grande époque soit bien révolue, Mdb sait encore prouver qu'il domine la scène et reste fidèle à ses valeurs accablantes.  ECOUTE de "A map of all our failures"   


LENTO


Lento est une formation italienne qui fit ses débuts en 2007 avec Earthen suivi en 2011 du remarqué Icon .
Essentiellement instrumental et largement expérimental, on se retrouve confronté à un sludge assez innovant caractérisé par un mur de riffs gras et saturés, des variations de rythmes lents et surprenants, des passages acoustiques, une rythmique implacable... Ensemble oppressant comme il se doit ;)
Bien mélodique et pesant, violent et agressif, il plaira au fans de sludge instrumental comme Sleep et aux fans de Earth ou Neurosis...

Dernier album sorti en 2012, ANXIETY DESPAIR LANGUISH est entièrement écoutable ici et sur leur page officielle vous pourrez vous procurer leurs albums.

Mes titres préférés! tout en douceur nonchalante pour Blackness et tonique et ravageur pour le titre éponyme:


mercredi 10 octobre 2012

DAYLIGHT DIES




A l'occasion de la sortie le 9 octobre de leur dernier album "A frail becoming", je me penche de nouveau sur ce groupe de death doom mélodique américain découvert via leur remarqué "Dismantling Devotion" en 2006.
 J'avais noté une similarité avec Opeth et Katatonia groupes majeurs de ces courants mélodiques de death mélancoliques.
Alternance de grunts puissants et ravageurs (assez quelconques à mon goût ) et d'une belle voix claire désespérée. Les compositions restent mélodiques et ténébreuses conséquence d'une humeur à se replier au plus profond de soi.
Il y a malgré tout un certain dynamisme qu'on ne retrouve pas dans certaines formations doom/death.

2000 : Idle
2002 : Noreply
2006 : Dismantling Devotion => All we Had et Lies that bind
2008 : Lost to the living => A portrait in white et Cathedral
2012 : A frail becoming


TOP TRACKS

Ci dessous, premier extrait de "A Frail becoming" 2012 : évolution vers un coté plus death mais toujours mélodique...à suivre


lundi 10 septembre 2012

TEMPLE



Temple est un duo originaire de Phoenix, Arizona, USA qui fait ses premières armes dans un Metal puissant, passionné et lourd apparenté au Sludge et surtout complètement instrumental!
Pour être honnête j'ai d'abord été interpellée par la sublime image de leur premier album "On the steps of the Temple" disponible sur Bandcamp avant de passer à l'écoute...
Mountain est puissant, passionnel, une sorte de colosse d'émotions fortes associé à une belle mélodie...
Final years est plus calme et mélancolique référence à une nostalgie passagère?
Le reste des titres -tous de 7 à 10 min en moyenne- gardent cette ligne massive et mélodique particulièrement talentueuse et envoutante... vraiment aucune lassitude, ni ennui! Quant on songe qu'ils ne sont que 2 et que c'est leur premier opus o_O
nb : une intro orageuse pour le dernier titre éponyme me ravit et claque énormément : quels riffs rageurs! on attendrait presque une bonne grosse voix death ;)
Une bien belle découverte qui plaira aux fans de Pelican ou Russian circles et à tous ceux qui aiment un son de caractère et un retournement des tripes...
Allez! rentrez donc dans le Temple!



samedi 1 septembre 2012

VINUM SABBATUM



Vinum Sabbatum est une récente formation finlandaise qui a sorti son premier album " Songs from the convent" en mars 2010.
Mélange réussi de doom old school traditionnel ( black sabbath, witchcraft...) et d'influences rock psychédéliques des 60°s et 70°s faisant la part belle à Deep purple ( l'orgue est fidèle au son du deep purple) et Uriah heep.


A réserver aux fans de ces années pionnières hard rock psyché: les finlandais ont habilement apporté leur retranscription moderne de cette période...
Merci à Helran pour la découverte!



Un split avec un jeune groupe de Doom britannique est sorti en 2011 : Groan / Vinum Sabbatum split CD



Le 24 Aout 2012 est sorti leur réel premier album "Bacchanale Premiere" dont voici un extrait "Tombstone Rider" toujours influencé par Deep Purple ( orgue Hammond) et Black Sabbath...
Chronique

jeudi 16 août 2012

HOODED MENACE




Les finlandais Hooded Menace nous plongent dans une atmosphère glauque et horrifique avec leur 1er opus "Never crossed the dead" ( les zombies sont guère loin), plombée par un chant bigrement death ,très harmonieux et articulé. Les riffs vous laissent submergés par l'accablement et l'effroi. Mais de temps à autre, un passage bien mélodique et groovy rappelant Cathedral vous sauve.... des soli heavy épiques à la Candlemass vous surprennent... des hurlements féminins dans "Terror castle" vous glacent le sang...
Plus j'écoute et plus je trouve que Hooded Menace va dans la continuité du cultissime "Tales of a thousand lakes" du Amorphis des origines mais version cimetière et chateaux hantés ;-) !

Never crossed the dead/Ne jamais croiser de morts? trop tard c'est déjà fait avec la playlist ci-dessous ;)

Chronique/review




Un split 12" Hooded Menace/Horse Latitudes est sorti récemment dont voici un extrait Instruments of Eternal Damnation ambiance Fantastique/exorcisme/messe noire!
Sortie du second album le 11 septembre "Effigies of Evil" chez Relapse records dont voici 2 extraits en streaming ( via ) :


02 Effigies of Evil

06 Summoned into Euphoric Madness

clip officiel :


samedi 4 août 2012

FAAL


Faal est un groupe néerlandais formé en 2005, jouant un Funeral Doom plutôt classique avec ses rythmes monolithiques, ses ambiances sépulcrales, et ses voix d'outre-tombes.
Ajoutez une touche de black métal (rythme et vocaux) assez originale et surprenante...
Une double-pédale ultra-rapide sur un tempo par ailleurs hyper lent rend l'ensemble très perturbant et angoissant (My body glows red).
L'usage de riffs rock clairs renvoie à Mournful congregation ou Worship avec un gros clin d'oeil blackisant à Dolorian....
Les titres excèdent tous 9 min dans le malaise et la peine infinie...
Recommandé aux âmes non sensibles ^ ^
Un groupe qui j’espère percera dans cette scène obscure et funéraire... moi, je suis déjà conquise!


* Abhorrence-Salvation (2008)
* The clouds are burning (2012)

jeudi 2 août 2012

EVOKEN



Myspace

Evoken est un groupe de Doom/death/ Funeral doom melodique américain fortement influencé par Thergothon ou Disenbowelment, qui nous plonge au plus profond de la noirceur et du desespoir... voyage perilleux sans préparation!
Ecoutez du Evoken et ensuite tout vous paraitra plus léger et relatif  ;-) ...
Meilleur album pour ma part Quietus 
On trouve déjà 4 extraits du tout nouveau Atra Mors sur Youtube : très bons titres fidèles à leur univers funéraire et écrasant de douleurs... Chroniques ici ou





    TOP TRACKS




    dimanche 1 juillet 2012

    OKERA



    Okera nous vient de Melbourne, Australie et nous livre avec A beautiful Dystopia leur premier opus, un Death/Doom très mélodique et tout en ambiances superbement émotionnelles et touchantes...
    Je suis pourtant difficile et blasée tellement j'ai pu croiser de clones de cette scène pompant allègrement My Dying Bride, Opeth et consorts...
    Là, il y a un quelque chose qui m'interpelle : peut-être cette voix Death "monstrueusement" puissante et belle;  un sens de la mélodie efficace, des passages calmes et mélancoliques à souhait, des soli bien maitrisés; du gros son côtoyant des passages délicats et acoustiques (Like jewels in the sky); une production équilibrée et claire; et surtout une envie de poursuivre l'écoute car il faut bien reconnaitre le talent et l'accrochage d'un tel opus!
    Alors, je retrouve un peu de tout ce que j'aime aussi dans Novembers Doom, Officium Triste, les anciens My Dying Bride, Barren Earth, et forcément Opeth (ancien) et ça fonctionne!

    Un Bandcamp pour découvrir OKERA 
    Coup de coeur pour "Hope" et "Futility





    mardi 12 juin 2012

    DOLORIAN



    Dolorian est un groupe (duo) de Black/Doom metal finlandais depuis 99 qui a mixé des éléments Black et mélodiques (voix, ambiances) à leur doom torturé dès les débuts prometteurs de "When all The laughter has gone" : un des albums pionniers du black doom! Les tempos lents et pesants sont contrariés par des cassures de rythme plus rapides et saturées... Sons de cloche (glas?), arpèges clairs dissonants parfois, voix rugueuse et diablement black : l'ensemble nous met d'emblée dans un certain malaise bien glauque d'autant que les guitares sonnent "sales" à l'instar d'un "raw" black metal.
    Dès le second album et encore plus dans leur pièce maitresse Voidwards, le groupe se tourne vers un style plus dark ambient et les voix claires (parfois chuchotées) prédominent largement. L'ambience est toujours lugubre et marquée de sons de Nature (flots, rivière...).
    Ce qui est le plus frappant chez Dolorian, c'est leur "son" reconnaissable et doté d'une vraie personnalité avec ces arpèges clairs qui essaient de se frayer un chemin dans le brumes les plus épaisses, les desseins les plus sombres...
    Leur carrière semble actuellement au point mort :(

    Quelques titres choisis :

    A rapprocher de Forgotten tombs, Agalloch, Empyrium, et même Morgion (dernière période)...

    lundi 28 mai 2012

    ALDEBARAN



    Aldebaran est une formation américaine (Portland) de Funeral doom metal dont le style s'approche de celui des australiens Mournful congregation ou de Skepticism.
    Formés en 2004, je découvre à peine leur dernier opus "Embracing The Lightless Depths" recommandés dans la plupart des forums Doom! "Une oeuvre maitresse, pur chef d'oeuvre!" voilà qui me motive ;)

    "Embracing The Lightless Depths" est un album qui s'articule autour de 2 longs titres "Forever In The Dream Of Death" et "Sentinel Of A Sunless Abyss" interconnectés par de subtils instrumentaux "Occultation.." intro, transition et final!
    Les titres font reférence à "Un habitant de Carcosa", oeuvre de Ambrose Bierce, écrivain américain dont le thème central est la frontière avec la Mort...
    L'atmosphère dégagée est évidemment lugubre,oppressante et étouffante laissant à peine percer de clarté...les riffs distordus à l'extrème vrombissent, la batterie vous roule dans la noirceur la plus désespérante et la voix ultra death gronde des ténèbres qui vous engloutissent, le tout hyper lentement mais sûrement!
    Vous vous remettez péniblement du coup reçu grâce au délicat, clair et répétitif interlude "Occultation Of Ocular Tauri" : 6 min de répit avant de replonger dans les méandres lancinantes et menacantes de "Sentinel Of A Sunless Abyss".
    Il y a un coté hypnotique et oppressant à ce lourd supplice qui vous emprisonne malgré vous : impossible d'en sortir sans séquelles!
    Léthargique, envoutant et excellent opus! on tient là un groupe avec un gros potentiel de cette scène monolithique!

    Long periple funèbre pour doomeux avertis et entrainés qui survivent à Loss et Mournful Congregation ! ^ ^

    Page Facebook

    "Buried Beneath Aeons" 2011=> Buried beneath aeons
    "Embracing The Lightless Depths" 2012 ci dessous quelques titres:

    vendredi 25 mai 2012

    BE'LAKOR



    Photobucket


    Be'lakor est un groupe australien (Melbourne) de Death progressif mélodique formé en 2004.
    Deux albums qui ont remporté un succès notable et quelques prix :

    * The Frail Tide (2007)
    * Stone's Reach (2009)
    * Of breath and bone (juin 2012)

    Je les rapprocherai d'un Opeth, de Dark Tranquility (même rythmiques sur Sun's delusion) ou Insomnium.
    Dans Stone's Reach, leurs compositions sont à la fois mélodiques et puissantes parfois à la limite du Doom/death. Alternance entre rapidité et moments calmes et sombres comme dans Venator , des intros et titres longs en moyenne 7 min, une rythmique percutante style Gotteburg, des soli somptueux et mélancoliques,  un instrumental délicat et acoustique Husk , et ma préférée de toutes reste Countless skies avec son piano enjoué et son rythme accéléré par la suite, sa mélodie qui reste en mémoire longtemps!
    La voix me fait penser à celle d'Amon Amarth sans les envolées guerrières .
    Je connais peu The Frail Tide mais vous pouvez l'écouter en fin de playlist ci-dessous... Il semble que la part belle est faite au piano...




    Un nouvel album "Of breath and bone" est prévu pour le 4 Juin 12 et la pochette est déjà prometteuse!
    L'album intégral est disonible en STREAMING
    Très bonne impression pour l'instant : les mélodies et le punch sont toujours présents mention coup de coeur à Absit Omen...et vous qu'en pensez vous?



    jeudi 24 mai 2012

    AHAB


    Photobucket

    AHAB est un jeune groupe allemand de Funeral Doom parfois death/doom qui prend pour concept la Mer... et cela se ressent au travers de leurs compositions : on sent le ressac, la houle qui berce dans leur rythmique! Ils s'auto-qualifient de "Nautic funeral doom".
    Le premier concept album "The Call of the Wretched Sea" relate l'histoire de Moby Dick d'Herman Melville et de l'obsession du capitaine AHAB : un album pesant et melodique qui fut très remarqué à sa sortie!
    "The Divinity of Oceans" ,2nd concept album reprend l'histoire du radeau de la Meduse et du drame humain qui s'y joua... moins extrème que le précedent et surprenant par l'apparition réussie de voix claires!
    The Giant (25/05/2012) concept basé sur un roman d'Edgar Alan Poe "Les aventures d'Arthur Gordon Pym de Nantucket " semble s'éloigner encore plus du funeral extrême et pur des débuts pour privilégier un son progressif plus abordable, une prédominance d'une voix claire déchirante mais limite agacante :( , riffs plus lisses, mélodies faciles mais l'ensemble tend à être parfois ennuyeux indépendamment du style...
    Quoiqu'il en soit, plusieurs écoutes sont nécessaires pour "s'immerger", surnager ou s'y noyer ;) ...

    Bref, dans l'ensemble un groupe marquant et à tester dans cette scène monolithique ;-)
    Alors? prêts à embarquer?





    TOP TRACKS

    dimanche 20 mai 2012

    GRAND MAGUS




    grand magus


    Groupe suedois de doom heavy depuis début 2000, Grand Magus a peu à peu integré à ses débuts bien doom et plombés , un son plus heavy, dynamique et épique dans la ligné de la NWOBHM ( cf Iron Maiden) notamment dans "Iron Will" et "Hammer of north".
    La voix est heavy mais pas irritante comme certains vocalistes suraigues du genre. Les guitares sont grasses et lourdes,et font la part belle aux soli avec une prod assez léchée.
    Sans oublier toujours ces mélodies faciles à retenir tout en tapant du pied et headbanguant.
    Les thèmes paiëns et nordiques sont plus que présents dans le "Hammer of the North" reference au marteau de Thor et la mythologie viking.

    Grand Magus (2001) =>Wheel of time
    Monument (2003) => Ulvaskall
    Wolf's Return (2005)=> Wolf's return
    Hammer of the North (2010)=> I, the fury et  Hammer of the North   


    TOP TRACKS

     Nouvel album en écoute sur Deezer "The Hunt"
    "Valhalla rising" est le titre fort et imparable!

    lundi 14 mai 2012

    THY CATAFALQUE





    Facebook


    Thy Catafalque est un duo d'avant-garde Metal mené par le hongrois Tamás Kátai depuis 1999.
    Leurs premiers efforts sont essentiellement black metal classique et assez raw mais peu à peu, l'introduction d'éléments progressifs,atmosphériques folks et électroniques à leur musique apporte une caractère unique et original, d'autant plus fort avec cette touche hongroise si particulière mi slave mi orientale...

    J'ai reçu avant-hier Rengeteg et c'est pour ainsi dire un énorme coup de coeur.
    Difficile de décrire ou de donner une étiquette tant il y a de facettes (sus-mentionnées) dans leurs compositions! Progressif? electro-metal? avant-garde? païenne? folk? black metal? c'est un peu de tout ça et terriblement grisant et envoûtant!
    Je retiens au fil des écoutes, du Metal "percutant" avec Fekete mezok, une ambiance sombre païenne et une invitation à la rêverie, des mélodies folkloriques typiques des pays de l'Est et diablement accrocheuses (Trilobita, kék ingem lobogo), des orages BM soudains ou complets( Minden test fű clin d'oeil à leurs débuts?), une chanteuse excellente Ágnes Tóth (Vashegyek), le tout enrobé de sons electros bien insérés, de sons naturels champêtres (gazouillis, glouglous, vent, bruits de pas dans les feuilles mortes Kô koppan etc...).
    Le chant entièrement en hongrois sublime le charme des vocaux clairs de Attila Bakos et Tamás Kátai et la musicalité des textes!
    A noter que certaines mélodies se répercutent du début à la fin de ce voyage avec un rappel judicieux du thème principal, ce qui donne une vraie homogeneïté à l'album.
    Si vous n'avez pas peur des experimentations avant-gardistes et voulez du neuf, jetez immédiatement une oreille attentive et sereine sur Rengeteg!
    Conviendra aux fans d'Arcturus, de Solefald, Solstafir et Empyrium... voire même Depeche mode (c'est une ex-fan qui l'écrit) ^ ^
    Poursuivez la découverte de leur univers avec leur side-project Gire

    Je connais mal le reste de leur discographie donc je me contenterai d'indiquer les quelques titres qui m'ont accrochée!

    • Rengeteg (2011) en écoute ci dessous...

    jeudi 10 mai 2012

    THOU


    Découverte via Bandcamp de ce groupe de sludge/drone/doom originaire de Louisiane (baton rouge)...
    Leur musique est pesante, apocalyptique, saturée, grasse mais à la fois mélodique et variée. Les riffs accrocheurs et repétitifs ne lassent pas. La voix m'a surprise : un growl presque "black" complètement écorché et torturé mais qui passe relativement bien.
    THOU a sorti un EP "The Archer & The Owle" en juillet 2011et leur EP est en dl libre ici


    Myspace
    Officiel


    Sortie en 2012 d'un split avec Hell en édition limitée à 1000 exemplaires : The resurrection bay disponible ici.
    Superbe artwork argenté et gravé!

    Thou:
    1. Ordinary People 06:30
    Hell:
    2. Sheol 05:29


    mercredi 2 mai 2012

    THE WOUNDED KINGS



    J'ai découvert les anglais de "The Wounded kings" alors à l'affiche du "Doom on London" en 2011; premières impressions positives puisque j'y retrouve les ambiances lourdes, ténébreuses et hypnotiques largement hallucinatoires et chargée d'occultisme à la manière d'un Electric Wizard ... La voix masculine de George Birch sur les 2 premiers albums est cependant moins envoutée et déclamatoire... reste une sensation bizarre qui vous tient un moment après écoute... pas besoin de substances hallucinogènes, leur musique fait pleinement effet ;)
    En 2011,l'arrivée d'une chanteuse Sharie Neyland et le remaniement du groupe (3 départs rien que ça) change notablement leur identité.. son moins hallucinée mais ambiance toujours menacante et malsaine amplifiée par le chant féminin inquiétant et grave... Les brumes se dissipent mais une ombre noire apocalyptique semble avoir pris le dessus... ambiance magie noire sur nappes de quelques orgues religieux et choeurs masculins ensorcelleurs ("The cult of souls").
    Ci dessous, sur mixpod un mix des deux 1ers opus puis une playlist de 'In the chapel of the black hand'.
    Bonne écoute!

    Myspace

    Facebook

    EMBRACE THE NARROW HOUSE 2008
    THE SHADOW OVER ATLANTIS 2010
    IN THE CHAPEL OF THE BLACK HAND 2011



    MusicPlaylistView Profile
    Create a playlist at MixPod.com

    Le dernier album:

    lundi 30 avril 2012

    ANKHAGRAM


    Groupe russe de doom/death et funeral doom metal formé en 2005.
    La scène russe recèle de grands talents dans le genre après la Finlande... D'ailleurs, Ankhagram est fortement inspiré par Shape of despair! ça saute aux oreilles dès la première écoute! mais loin d'être un vulgaire plagiat ou clone (il n'y a d'ailleurs pas de mélopées feminines pour ceux que ça insupporte ^_^ ), il y a une vraie inspiration bien sympa qui en tout cas me permet d'attendre jusqu'au prochain SoD susmentionné.
    Ci-dessous, leur dernier album 'Where are you now" de 2010 et qq autres titres!
    Enjoy!

    Facebook


    MusicPlaylistView Profile
    Create a playlist at MixPod.com




    Le nouvel album Thoughts sort en mai 2012:

    Track-list:
    1. Gates In Mind
    2. Don’t Feel This Life
    3. Lost In Reality
    4. I’m a Fake
    5. Without Us
    6. Thoughts
    Official release: May, 2012.



    mardi 24 avril 2012

    Terrorizer's secret history of DOOM METAL



    Je viens de recevoir ce guide Doom Metal de la revue british "Terrorizer" une semaine après commande ici et je ne regrette pas l'investissement tant ces presque 100 pages recèlent d'infos, de photos et surtout de bons conseils pour tous doomeux qui se respectent: ce descriptif complet  a de quoi donner envie! et ceci même si je dois faire des efforts de traduction ^ ^
    Le CD inclus "Doom or be doomed" et son artwork statue angélique sur fond rouge sang, nous régale de la nouvelle scène doom avec Anguish, Pilgrim, Witchsorrow et un extrait du dernier opus des maitres St Vitus...
    Mention j'adore à leur spécial The Doom 50 qui conforte certains de mes achats/choix mais qui me fait baver sur d'autres galettes ;)
    et grand interêt pour la liste de films qui ont inspirés bien des groupes comme Electric wizard interviewé pour l'occasion...

    Je vous recommande donc la lecture de ce hors série du mois de mars/avril  2012

    jeudi 19 avril 2012

    INVERLOCH



    Inverloch est une récente formation australienne, née en 2011 grâce à 2 anciens membres du Disembowelment des 90°s. Leur premier EP, Dusk...Subside est sorti le 10 avril de cette année chez Relapse records! 3 titres massifs de Funeral doom dans la continuité de Disembowelment et assez proches d'Evoken, Thergothon et même Ahab...
    A la première écoute sur leur bandcamp, mon impression est assez positive.
    Les titres surprennent par leur complexité et leurs changements d'ambiances au sein d'un titre.
    Within frozen beauty ouvre sur une intro calme et claire avant une rupture Death soudaine avec phases riff accélérées et rageuses (grind) amplifiées par une voix adéquate d'outre-tombe; petit solo épique, re-accélération puis retour à un pause  atmosphèrique brumeuse!
    The Menin Road me fait énormément penser à un bon vieux AHAB période "The call of the wretched sea" au risque de penser au plagiat...
    Shadows of the flame est assurément le meilleur morceau : toute en puissance, rapidité, technicité et douceur finale, rappelant le premier titre mais en mieux!
    Un groupe bien prometteur servi par des talents expérimentés! à suivre de près...

    Album en intégralité sur Bandcamp

    samedi 14 avril 2012

    ELECTRIC WIZARD

    Photobucket

    Photobucket

    Myspace

    Electric Wizard est un incontournable du doom stoner lourd et psychédélique britannique tendance mauvais trip malsain... une sorte de Cathedral en plus glauque et allumé, si si!
    Le son est lourd, sale, gras; la voix semble éloignée ( du fond d'une pièce enfumée?) tantôt rageuse, agonisante ou démentielle...aucun répit dans une atmosphère planante et malsaine, rongée de désespoir et de folie lovecraftienne dans des effluves hallucinogènes et bercée par l'ésotérisme le plus sombre tendance film d'horreur, de sorcellerie...
    A consommer avec précaution au risque de se sentir malade avant l'heure...
    L'album Dopethrone est la reférence du groupe avec les inoubliables Funéralopolis et son intro toussante à force de fumette, le mythique Dopethrone titre éponyme!


    TOP TRACKS

    Sortie le 31 mars 2012 d'un EP "Legalize drugs & murder" titre bien provocateur mais dans la veine des propos hallucinogènes du groupe et qui sonne comme l'époque de Dopethrone.
    Un avant-gout prometteur pour un futur album? ci dessous les deux titres en écoute via youtube!




    vendredi 6 avril 2012

    GIANT SQUID




    La musique des américains Giant squad pourrait être qualifiée de Progressive Doom Sludge jazzy Metal/post Rock (?) et on trouverait encore d'autres influences tant leurs compositions sont riches et conceptuelles ( la mer, sa faune...).
    J'ai découvert ce groupe via Cenotes en 2011 disponible en streaming sur Bandcamp et c'est comme si une houle dense et déterminée m'emportait au loin... ces riffs plombés et ce violoncelle entêtant tournent machinalement comme un courant perpétuel (Tongue stones)...
    Par moment, la voix masculine et les délires musicaux me rappellent Serj Tankian, SOAD (old) , Mr Bungle etc... sans oublier la voix féminine qui accompagne parfaitement le chanteur.
    Les titres sont relativement longs (environ 8 min) et travaillés de sorte qu'il est préférable d'écouter tout d'un bloc pour en retirer le meilleur!
    Cenotes est donc un EP recommandé pour les fans de Mastodon, Neurosis, Isis voire Tool pour amateurs de calme et de sophistication instrumentale...
    Les albums précédents semblent plus énergiques, écorchés et percutants : voir la disco et les quelques titres qui m'ont plu...




    Alors prêts à suivre le "Calamar Géant" dans les abysses?

    mercredi 4 avril 2012

    ANCESTORS

    Photobucket



    Ce quintet de Los Angeles s'est révélé être un excellent descendant de la mouvance progressive "ancestrale" ouverte par Pink Floyd, King Crimsom avec une pointe de Neurosis! Avec Neptune with Fire et encore plus leur second album salué par les critiques 'Of Sound Mind' (voir Bounty of age), on est plongé dans un mélange agréable de rock progressif, stoner metal, le tout relativement instrumental! Pas mal de passages planants doom et psychédeliques (orgues Hammond, piano...), soli de guitare calmes ... Les quelques voix sont très zen mais peuvent aussi bien être agressives surtout dans le récent In dreams and Time (genre Neurosis)
    Vivement conseillé pour un moment relaxant...

    Discographie et titres préférés sur youtube :
    Chronique sur Pelecanus de In Dreams and Time

    mardi 3 avril 2012

    PILGRIM






    Pilgrim est un groupe de Doom Metal américain dont le premier opus Misery Wizard est sorti en Février 2012.
    Leur doom très classique ne révolutionne pas le genre et se rapproche de celui de Reverend Bizarre ou Candlemass dans les ambiances... assurément old school et l'assumant.
    Astaroth ouvre sur un moment épique très sabbathien aux basses ronflantes et aux choeurs hypnotiques suivi d'un chant déclamatoire caractéristique du style pour finir sur un ralentissement progressif!

    Quest nous surprend par une envolée heavy en plein milieu, solo à l'appui avant de ressombrer dans le pesant et lent discours du "sorcier"!
    Adventurer s'aventure dans un heavy/doom des plus toniques et ce n'est pas pour déplaire...
    Forsaken Man revient aux tempos oppressants et mise sur la longueur accablante de quasi 13' , sorte de cérémonie occulte où des membres scandent des incantations machiavéliques!

    Un premier album plus que correct old school pour "true" fan du doom traditionnel.

    Bandcamp


    lundi 2 avril 2012

    OPETH


    Photobucket
    Site officiel
    Myspace

    Opeth est une valeur sûre de la scène Metal suédoise dès les années 90 : le groupe joue un metal sophistiqué très mélodique et progressif pimenté par la brutalité du death metal  : un incontournable et une des plus belles voix autant claire que gruntée!
    A ne pas louper l'indispensable Blackwater park et le dernier Watershed et... mais en fait toute la discographie est fabuleuse ^^ ...à noter que certains albums sont plus progressifs et doux que death comme Still life et Damnation.
    Avec le dernier album Heritage, Opeth oublie son passé Death et s'oriente vers du prog rock voire folk : virage définitif?

    Titres choisis :

    1995 : Orchid => Silhouette
    1996 : Morningrise => To bid you farewell
    1998 : My Arms, Your Hearse => When
    1999 : Still Life => Benighted
    2001 : Blackwater Park=> The drapery falls ; Harvest
    2002 : Deliverance => Delivrance
    2003 : Damnation => Windowpane
    2005 : Ghost Reveries=> Ghost of Perdition
    2007 : The Roundhouse Tapes (live)
    2008 : Watershed => Burden; Coil et The lotus eater
    2011 : Heritage => The Devil's Orchard; 

    TOP TRACKS

    dimanche 1 avril 2012

    KORPIKLAANI




    Les finlandais de Korpiklaani ( le clan de la forêt en finnois) associe rythmes de la humppa (sorte de polka locale), metal, fêtes arrosées, traditions et textes shamaniques!
    Cette reference du folk Metal vous embarque joyeusement et surement dans sa joie de vivre, son énergie dansante à coups de violon, accordéon endiablés dans le but de faire partager son amour de la forêt, de la nature et des fêtes arrosées!
    Jon le chanteur a un timbre erraillée à force de bières (?) et de chants entonnés dans quelques tavernes ;). La plupart des textes sont en finnois et les seuls titres anglais font ressortir un manque de justesse dans la voix (curieux...).
    A noter le coté plus champêtre, folk et shamanique des 2 premiers albums!
    Par la suite, le groupe ajoute de plus en plus d'éléments heavy prédominants sur leur coté folk enthousiaste(violons, accordéon moins mis en avant)! une conséquence de leur succès grandissant de vouloir être plus "abordable"?

    Titres piochés par préférence :

    2003 : Spirit Of The Forest=> Wooden pints

    samedi 31 mars 2012

    A PALE HORSE NAMED DEATH



    A Pale Horse Named Death  s'est formé en 2011 à NY sous la volonté du batteur de Type O-Negative Sal Abruscato et joue une musique aux diverses influences : une dose de doom gothic metal teinté de rock grunge assez groovy.

    Pour tout dire, je les ai découvert car ils m'ont ajoutée sur Twitter et curiosité oblige, j'ai foncé sur leur site et leurs videos!

    J'ai aussitôt aimé l'atmosphère mélancolique, les tempos posés et nonchalants.
    Les riffs ne sont pas assez gras et pesants pour penser à du pur doom metal mais assez pour appartenir au Gothic Metal façon Type O Negative ou encore inspirés par Alice in chains ou Soundgarden (grunge).
    La voix de Sal est chaude, grave, émotionnelle, triste, parfois sensuelle et quelquefois puissante (quelques cris ou ton énervé).
    L'intro s'ouvre sur des sons de galop où on semble poursuivi par un cavalier/cheval de l'Apocalypse menacant (And Hell will follow me),thème de l'album.
    Les riffs sont tantot groovy ( Serial killer) , ou plus rock/grunge rappelant un "Black hole Sun" de Soundgarden ( Die alone ), ou juste instrumentaux avec l'horrifique et larmoyant "Bad Dream".
     "Heroin Train" est le titre le plus énergique (on a même droit à un solo!) à l'allure mécanique et sous drogues!
    Ma préférée Cracks in the walls est encore meilleure en Live !
    Globalement, cet album est sombre, mélant peurs, propos morbides, tortures et perversions de l'esprit...
    J'ai beaucoup aimé et il va figurer dans ma shopping-list et vous?


    And Hell Will Follow Me (2011)
    1. "And Hell Will Follow Me" – 0:57
    2. "As Black As My Heart" – 4:32
    3. "To Die In Your Arms" – 3:36
    4. "Heroin Train" – 3:10
    5. "Devil In The Closet" – 3:42
    6. "Cracks In The Walls" – 5:40
    7. "Bad Dream" – 2:06
    8. "Bath In My Blood (Schizophrenia In Me)" – 2:25
    9. "Pill Head" – 5:38
    10. "Meet The Wolf" – 5:27
    11. Serial Killer" – 4:38
    12. "When Crows Descend Upon You" – 4:11
    13. "Die Alone" – 7:35
    Une chronique Live qui confirme que A Pale Horse Named Death est un grand groupe!

    vendredi 30 mars 2012

    CRUACHAN






    Dans la famille folk metal, Cruachan se démarque par sa forte personnalité irlandaise, ses melodies imparables, son univers basé sur la mythologie celtique! Chants féminins et voix claires ou black selon les albums...
    Ils mêlent des éléments de heavy et de black metal à des instruments traditionnels :bodhrán, tin-whistle, flûte, guitares acoustiques ajoutant une touche folk.
    L'album le plus abordable et moins Metal est sûrement Folk-lore.

    Albums à écouter :

    1995 : Tuatha Na Gael 
    2000 : The Middle Kingdom
    2002 : Folk-Lore => avec le chanteur des Pogues "Ride on" et "Spancill Hill"

    2006 : The Morrigan's Call

    TOP TRACKS


    SOLEFALD

    Photobucket

    solefald

    Myspace

    Solefald est un groupe norvégien d'Avant-garde metal, formé par le duo Cornelius Jakhelln et Lars A. Nedland.
    Leur métal est assez déroutant, mélant black metal, influences nordiques et progressives, jazzy, psychédéliques, musiques du monde (pays de l'Est); guitares, orgues et autres instruments (cuivres)...
    La voix est gutturale et donne une sensation de malaise. Chant parfois en français, choeurs clairs...
    Comme tout groupe avant-garde, il est nécessaire de s'immerger en plusieurs fois pour apprécier tant les structures mélodiques sonnent bizarres.
    A rapprocher d'Arcturus!


    The Linear Scaffold (1997)
    Neonism (1999)
    Pills against the Ageless Ills (2001)
    In Harmonia Universali (2003)=>Mont Blanc Providence Crow et Fraternite de la grande Lumier
    Red for Fire: An Icelandic Odyssey, Pt. 1 (2005)=> Sun I call et crater of the valkyries
    Black for Death: An Icelandic Odyssey, Pt. 2 (2006)=> Loki Trickster God et Necrodyssey
    Norrøn Livskunst (2010)=> Norron livskunst et Tittentattenteksti

    TOP TRACKS

    DOOM:VS

    Photobucket

    Myspace

    Doom:vs est une formation suédoise de Doom/Death metal semblable à My dying bride (old), Mourning beloveth, Shape of despair , Officium triste, Saturnus etc...
    Le chanteur , par ailleurs celui de Draconian, a un chant growlé bien profond et harmonieux et parfois clair.
    Certains passages de guitare claire sur The light that would fade font plus que penser à My dying bride!

    écoute ci-dessous :